Guyane : ni le ministre de l’intérieur, ni Ericka Bareigts ne se déplaceront… pour le moment

Dans un communiqué co signé, Matthias Fekl et Ericka Bareigts ont annoncé leur position au sujet de la situation explosive en Guyane.

Hier soir, le premier ministre, Bernard Cazeneuve, a réuni  le ministre de l’Intérieur et la Ministre des Outre-mer, pour faire le point sur la situation en Guyane et le travail de la mission interministérielle de haut niveau arrivée sur place samedi.

Certains candidats à l’élection présidentielle ou leurs porte-paroles se sont exprimés concernant la crise que connaît la Guyane. L’invective, l’outrance et l’approximation dont ils ont fait preuve contribuent à attiser les désordres qui perturbent la vie de nos concitoyens guyanais. Matthias Fekl et Ericka Bareigts dénoncent fermement une instrumentalisation politique visant à masquer les débats de fond dont la France, les outre-mer en général, et la Guyane en particulier, ont cruellement besoin.

Ces mêmes candidats, qui ne semblent découvrir les outre-mer qu’à l’occasion des campagnes électorales, portent des propositions dangereuses qu’il convient de rappeler comme la modification de la rémunération des fonctionnaires ou de la défiscalisation des aides à l’investissement.

« Nous ne saurions tolérer l’instrumentalisation d’une crise sociale, ni à des fins de trouble à l’ordre public, ni à des fins électoralistes, précise le gouvernement. La mission interministérielle qui travaille en ce moment en Guyane cherche, sous l’autorité du gouvernement, à apporter des réponses utiles aux aspirations des Guyanais. Cette mission de haut niveau dispose d’un mandat de négociation. Elle sera rapidement amenée à annoncer un certain nombre de mesures immédiates répondant à des revendications déjà identifiées. Elle entendra tous ceux qui, dans le cadre de l’Etat de droit et dans un esprit républicain, souhaitent, comme le gouvernement, trouver les meilleures réponses pour la Guyane. Le gouvernement est pleinement à la tâche, mobilisé pour parvenir à l’amélioration rapide de la situation sur le terrain.

Depuis mai 2012, sous l’impulsion du Président de la République, les outre-mer n’ont cessé d’être une priorité gouvernementale. Le budget de la mission outre-mer a été significativement augmenté et dépasse désormais les 2 milliards d’euros par an. Le Gouvernement a également mis en place des leviers de développement économique puissants grâce à la loi sur les nouvelles régulations économiques (loi dite Lurel), puis la loi sur l’égalité réelle outre-mer qui a été publiée au journal officiel le 1er mars dernier.

S’agissant de la sécurité, des efforts inédits et très significatifs ont été réalisés pour lutter contre un niveau de délinquance et de violence supérieur à celui de la France hexagonale. Alors que la précédente majorité avait supprimé plusieurs milliers de postes parmi les forces de sécurité, 563 policiers et 310 gendarmes ont été affectés ou projetés dans les outre-mer en 2016 et 2017. En Guyane, une zone de sécurité prioritaire (ZSP) a été officiellement lancée à Saint-Laurent du Maroni au début du mois de mars et un Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) au second semestre de 2016. »


Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Guyane : ni le ministre de l’intérieur, ni Ericka Bareigts ne se déplaceront… pour le moment"

Notifier
avatar
Trier par:   le plus récent | le plus vieux | le mieux noté
pocket
Invité

Ericka Bareigts n’a pas le temps d’aller en Guyane, elle est plus en déplacement privé à la Réunion pour raison familiale.

lccaussi
Invité

non elle prépare les prochaines élections et la débacle de la Gauche

ELLE LA PEUR. FINI TROT MENTIR Y CROIX PU
Invité
ELLE LA PEUR. FINI TROT MENTIR Y CROIX PU

En Guyane les pas des moutons ses des vrai homme st des vrai femme. Mm Ericka si elle y savat la bas pour mentir comme pour légalité réelle elle va fer tout explosé .De la vrai solidarité bravo la Guyane

Salut
Invité

LA PEUR, LA PETOCHE, EGALITE MENTEUSE

Indigne
Membre

Les zélus, et les « sinistres » en particulier, ne se déplacent que pour l’agrément du voyage, les belles visites, les parades, les petits fours, faire des promesses, recueillir des voix…
Jamais pour rendre des comptes et se faire engueuler !

974 ANTI CORRUPTION ARÊTE LES ABUT
Invité
974 ANTI CORRUPTION ARÊTE LES ABUT

Manipulatrice an Guyane y mange pas roumasave. La réunion zot y roule a nous. en Guyane zot y gagne pas placé un mot

wpDiscuz

Trafic routier

  • 15h48
    Saint-André
    Véhicule en feu juste après le pont petit bazar, beaucoup de fumée
  • 14h34
    Saint-Benoit
    Accident juste après le pont de la rivière des Marsouins, direction le Nord
  • 11h46
    Sainte-Marie
    Difficultés circulation depuis le rond point de Gillot, direction le Nord